Pirathérapie

J’en ai passé des jours et des semaines
A traverser les mers sur mon rafiot
Les cartes et les trésors c’est mon domaine
J’suis un pirate! … mais un pirate qui a peur de l’eau

Un vieux tricorne sur la tête,
Mais sans crochet, ni jambe de bois
L’oeil accroché à ma lunette
Mon sabre entre les doigts
J’en ai bravé des tempêtes,
Remporté des combats
J’ai parfois porté des coups bas
Et pris la poudre d’escampette

Sillonnant tous les océans,
Je prenais le vent, le vent de la gloire
J’étais connu comme le loup blanc
Et j’attirais tous les regards
Sur tous les continents
On racontait mon histoire
Mes vices et mes victoires
Mais ça c’était ma vie d’avant…

Refrain
Maintenant.. Je danse.. Je danse!
Je danse sur un fil
Au fil de l’eau, au fil du temps, j’avance !
Avant que ma vie ne défile
Et si la chance.. la chance..
Se révèle un jour plus docile
Qu’elle dévoile à ma vie son sens
J’hisserai les voiles loin de cette île

J’en ai passé des jours et des semaines
A prendre le large, en long et en travers
Les cartes et les trésors c’est mon domaine
J’suis un pirate! … mais un pirate qui a l’mal de mer !

Pirate, c’est pas la vie d’château,
Chez nous l’bonheur n’est qu’éphémère
Moi on m’a volé mon bateau
J’vous raconte pas la galère
Ils m’ont poussé par dessus bord
(QUI?) Mes fidèles matelots
Mille milliards de mille sabords !
Moi qui me noie dans une flaque d’eau

J’ai dérivé pendant des lunes
A boire la tasse
Sur un radeau de fortune
Sans bouffe et sans vinasse
J’ai traversé des latitudes
Dans la peur et dans l’angoisse
Avant que l’Sable chaud des Dunes
Ne se faufile dans mes godasses

Refrain
Maintenant… Je danse.. Je danse!
Je danse sur un fil
Au fil de l’eau, au fil du temps, j’avance
Avant que ma vie ne défile
Et si la chance.. la chance..
Se révèle un jour plus docile
Qu’elle me délivre de ma démence
J’hisserai les voiles loin de cette île

J’me sens comme muselé, comme isolé, camisolé
Comme un poisson dans son bocal,
je tourne en rond, j’me sens déboussolé
J’me sens comme muselé, comme isolé, camisolé
Oublié par les foules, emporté par la houle,
j’ai jeté mon âme à la mer je touche le fond du sablier

Tel le Capitaine Hook,
je suis Hanté par le Tic-Tac
J’attends que le temps s’écoule,
j’entends les aiguilles s’affoler
Le sable et l’eau salée pour seul repas
je craque, j’en ai ma claque !
Je veux m’échapper de cette île,
passer les mailles de ses filets

Comme un appât sur son hameçon
Je n’peux que noyer mes déboires
Je sais déjà que mon histoire
Va s’finir en queue d’poisson

Alors, j’attends mon heure
Pour me délivrer de mes chaînes
Je sombre dans les profondeurs
J’entends d’jà chanter les sirènes

Hissseeez-haut ! Hissez-haut !
Hissez les couleurs des pirates, oyez les canons détoner
Hissseeez-haut ! Hissez-haut !
Le capitaine a perdu l’cap dans sa cellule capitonnée
Hissseeez-haut ! Hissez-haut !
Hissez les couleurs des pirates pour celui qui s’en est allé
Hissseeez-haut ! Hissez-haut !
Car ici-bas on l’met en boite, lui qui n’revait que d’s’évader..

Refrain final
Maintenant je danse.. je danse..
Je danse sur un fil,
Au fil de l’eau, au fil du temps, j’avance
Mais sans les aiguilles qui défilent
Même si je pense, que la chance
Aurait pu s’montrer plus docile
Je me délivre enfin de ma démence
Et mets les voiles loin de cet asile


Comments are closed